Récupérer mot de passe Communiquer avec nous

Latin American Studies Association (LASA)

International Congress

À propos de LASA

LASA2015 / Precariedades, exclusiones, emergencias

XXXIIIe Congrès international de l'Association des études latino-américaines

Présidente de LASA

Debra Castillo
Cornell University

Coprésidents du programme

Luis Cárcamo-Huechante
University of Texas at Austin et Comunidad de Historia Mapuche

Rosalva Aida Hernández Castillo
Centro de Investigaciones y Estudios Superiores en Antropología Social, CIESAS - Mexico

Thème du congrès

Plusieurs d’entre nous, à partir de nos différents milieux et régions, pensent beaucoup à la précarité et aux pratiques émergentes dernièrement, surtout pour trois domaines importants et très différents, soit les questions sociales et de travail en Amérique latine; l’éducation et le milieu de travail académique; et les modalités du partage des connaissances (la manière dont notre travail et nos réseaux évoluent). La précarité est souvent associée à l’exclusion basée sur la classe sociale, le genre, l’âge et l’identité sexuelle et pourtant, en ces périodes de crise permanente et d’urgence, nous avons aussi remarqué l’épanouissement de pratiques émergentes très intéressantes.

Ce sont des questions qui influencent plusieurs formes d’expression sociale et humaine. Par exemple, la récente mobilisation de millions de citoyens au Brésil, les grandes manifestations étudiantes des dernières années au Chili ou à Puerto Rico, la crise environnementale croissante et ses impacts sur les communautés locales dans les différents pays et régions, ou la situation difficile des 12 millions d’immigrés sans papier aux États-Unis, sont tous des événements qui démontrent comment nous percevons la démocratie dans un contexte néolibéral hémisphérique. Tous ces événements parlent aussi des trois concepts que nous aimerions examiner lors du Congrès LASA 2015.

Bien que les conditions du milieu de travail académique varient grandement à travers les Amériques, l’un des grands changements dans l’enseignement supérieur aux États-Unis et dans plusieurs pays de l’Amérique latine, a été de s’éloigner du système de titularisation afin d’adopter un système de main d’œuvre contractuelle et externe. Par exemple, la publication du récent rapport du Projet Delphi confirme qu’environ 70 % de tous les enseignants dans les universités et collèges américains sont maintenant des enseignants précaires. La disparition des postes titularisés, qui sont remplacés par des contrats à court terme, a transformé le marché du travail en un marché très difficile pour plusieurs de nos jeunes collègues, qui ne peuvent aujourd’hui obtenir qu’un salaire à peine plus élevé que le seuil de la pauvreté et sans avantages sociaux. Encore plus précaire est le statut des étudiants de l’Amérique latine, qui de plus en plus doivent répondre aux exigences de citoyenneté ou de carte verte afin d’être considérés. De même, les réformes structurelles et la flexibilisation du travail en Amérique latine ont affecté les conditions de travail du milieu académique. Selon les rapports des membres de la Federación de Colegios del Personal Académico de la UNAM, à l’intérieur du système d’enseignement supérieur du Mexique, environ 70 % de l’enseignement est maintenant sous la responsabilité de professeurs occupant des postes à temps partiel ou ayant des contrats temporaires. Les « postes titularisés » (plazas con definitividad) sont remplacés par des postes temporaires avec des contrats partiels, laissant les nouvelles générations d’universitaires latino-américains sans aucune sécurité d’emploi. Face à cette difficile réalité, les communautés académiques semblent faire face non seulement à leurs propres problèmes internes, mais elles doivent ré-imaginer et établir d’autres modes afin de lier l’université à la vie publique et les missions professorales au service social.

Lors de ces processus, nous affrontons la précarité de nos concepts conventionnels de la production et du partage des connaissances—le livre, l’article académique, la conférence— en plus de la remise en cause des anciennes pratiques intellectuelles causée par les nouvelles formes d’expression, que l’on retrouve souvent dans le vaste monde connu sous le nom d’Internet. Le nouveau média, en plus des plus grands changements matériels, technologiques et écologiques, nous a suggéré de nouvelles formes d’échange inattendues, offrant des possibilités intéressantes pour l’avenir. De plus, de nouvelles technologies sont devenues des aspects incontournables en matière linguistique, culturelle, sociale, politique et économique, agissant comme des outils pour défier les exclusions existantes, développer de nouveaux horizons de connaissances et créer de nouvelles formes d’émergence, de visibilité et de prise en charge.

À propos de LASA Gouvernance Personnel LASA Rapport annuel Faire un don
À Propos de LASA 2018 Soumission de Propositions Bourses de Voyage Inscription Prix LASA Exposition de Livres Festival du Film Congrès Programme Événements Reunions Logistique Locale Dates Importantes Parrainage Lors Résolutions
Prochains Congrès Congrès Précédents Forum Aux Questions
Avantages de l'adhésion Coûts de l'adhésion Devenir membre Renouvelez votre adhésion Mettre à jour les informations Foire aux questions
L'information de Publicité LARR LASA Forum
A propos des Sections LASA Foire aux questions Prix de section 2017
50th Anniversary Compaign LASA Funds LASA Leadership Circle Kalman Silvert Society